Comment stopper une fuite d’huile moteur Renault ?

Vous êtes témoin d’une fuite venant de votre moteur Renault ? Comment réagir ? Comment savoir d’où vient la fuite et agir en conséquence ? Une fuite peut amener de nombreux soucis et dysfonctionnements au sein de votre moteur, c’est un problème à prendre au sérieux.

Quels sont les différents types de fuite que je peux constater sur ma voiture ?

Dans un premier temps, il convient de savoir identifier de quels types de fuite vous êtes témoin et comment les repérer. En général, les fuites sont visibles sous votre voiture à l’arrêt ou sur la carrosserie.

  • La fuite d’huile de moteur : elle est reconnaissable par sa couleur brune ou noire et son aspect visqueux. Ce type de fuite est en général issu des pièces du moteur, en particulier les vis et les joints du carter.
  • Une consommation anormale d’huile moteur : constatée lors du contrôle mensuel de votre niveau d’huile, vous observez que le niveau a baissé de manière inhabituelle. C’est probablement que vous avez une fuite dans le système.
  • Le levier de vitesses saute de manière surprenante : ceci peut être le signe d’un manque d’huile dans la boîte de vitesse. Si vous observez une tache de couleur rouge ou orangée, c’est probablement de cette origine. L’odeur est quant à elle forte et désagréable. Vérifiez dans ce cas que le bouchon est bien fermé ou que le carter n’est pas fissuré.
  • Pour les conducteurs de voitures dotées de la direction assistée ou de boite automatique : la couleur du liquide sera rouge et bien liquide. Aidez-vous d’une jauge pour en contrôler le niveau de manière régulière, et, si vous constatez une fuite, c’est probablement que la crémaillère ou la pompe à direction ont une fuite.
  • Une couleur bleue, verte ou jaune : c’est le liquide de refroidissement qui fuit. Vous devez le changer tous les 10 000 kilomètres. Si le niveau est trop bas, c’est peut-être qu’il existe une fuite. Réglez vite le problème, car c’est le refroidissement de votre moteur qui est en jeu.

Quels sont les risques d’une fuite d’huile dans le moteur de ma voiture Renault ?

Pour rappel, l’huile sert à lubrifier, nettoyer, refroidir et empêche la corrosion des pièces du moteur. Ainsi, si elle est de mauvaise qualité, inadaptée ou en manque, votre moteur subira des frottements fatals pour votre véhicule. Une fuite d’huile peut ainsi mener à une surchauffe globale du moteur et la casse des pièces.

En cas extrême, votre voiture peut aller jusqu’à prendre feu ! Vous êtes responsable de votre sécurité et de celle de ceux qui vous entourent, une fuite d’huile doit être réglée rapidement et par une personne compétente.

Comment stopper une fuite d’huile sur une voiture Renault ?

Si vous entretenez votre voiture régulièrement, vous devrez facilement éviter les problèmes de fuite. Cependant, si cela vous arrive de manière inopinée, voici comment réagir.

Rendez-vous chez un garagiste

Une fuite d’huile n’est pas simple à identifier pour un novice, le plus simple est de se rendre chez un mécanicien. C’est encore mieux si celui-ci est spécialisé pour le constructeur Renault, cela signifie qu’il connait bien les modèles de la marque et leurs principaux problèmes.

Inspectez soigneusement votre voiture

Si vous êtes un mécanicien chevronné, vous pouvez alors vous pencher sur la recherche de la fuite d’huile. Pour cela, ouvrez le capot, et, à l’aide d’une lampe de poche, commencez à rechercher les traces d’huiles.

Il faudra bien nettoyer votre moteur afin de pouvoir percevoir l’aspect brillant des taches.

Ensuite, levez votre voiture avec un cric, puis assurez-vous qu’elle est stable. Faites une vérification sous votre véhicule dans l’objectif ici aussi de trouver des traces de fuite d’huile. Si vous repérez une zone suspecte, vous pouvez mettre un peu de talc afin que les traces apparaissent de manière plus évidente.

Utiliser un additif “stop fuite huile moteur ” ou non ?

Ce produit peut être une solution à court terme et convenir si la fuite est superficielle, mais ne devra surtout pas vous faire oublier de régler le problème à sa source.

Il peut aider à renforcer un joint abimé, mais ne durera qu’un temps limité. En effet, ces produits ont pour effet d’augmenter le volume des joints. Si les vôtres sont un peu faibles, ce produit pourra venir renforcer l’étanchéité dans votre moteur.

Il est utilisé aussi bien en prévention qu’en situation d’urgence.

Il faut le verser après avoir fait une vidange. Il s’adapte à tous les modèles d’huiles ; minérales, synthétiques, semi-synthétiques et à tous les types de voitures, y compris les Renault.

Comment vérifier la quantité d’huile dans le réservoir de ma Renault ?

Enfin, voici la manœuvre la plus recommandée pour surveiller votre niveau d’huile de moteur. Il s’agit de contrôler le niveau d’huile grâce à une jauge qui se trouve sous le capot.

C’est rapide, et cette vérification est recommandée au moins une fois par mois. Si vous constatez un comportement inhabituel de votre voiture, vous pourrez cependant vérifier plus fréquemment afin d’identifier un problème.

  • Ouvrez le capot de la voiture Renault
  • Tirez la jauge d’huile de moteur
  • Nettoyez-la pour retirer les taches
  • Plongez-la de nouveau à sa place
  • Puis retirez-la une nouvelle fois
  • Regardez où se trouve le niveau d’huile
  • Il doit être situé bien entre les deux repères visuels

L’huile est au-dessus du repère

Vous avez trop d’huile dans votre réservoir. Peut-être avez-vous exagéré lorsque vous avez versé de l’huile de moteur ? Dans ce cas, vous allez devoir pomper l’excès ou faire une vidange complète, au choix.

L’huile est au-dessous du repère

Vous n’avez pas assez d’huile, remettez-en. Cependant si vous voyez que le niveau descend vite, vous êtes probablement témoin d’une fuite.